top of page

VIRGINIA NUIT CHAUDE AVEC LE FILS DE MON MARI

Vous aimez son histoire et ses photos ?

Contactez-la directement

Je m'appelle Virginia j'ai 31 ans, je suis brune cheveux longs, bouclés, des petits seins ronds et fermes, mince, petite chatte naturelle et poilue car mon Mari déteste les femmes épilées, je me suis mariée à l’âge de 18 ans avec un homme charmant qui avait à l'époque 35 ans, nous avions une vie sexuelle normale, je connaissais que lui, je n'avais jamais connu d'autres hommes avant mon mari, nous avions une différence d’âge mais cela ne posait aucun problème, nous vivions une semaine sur 2 avec le fils de mon Mari Noé.


Il avait eu son fils d'un premier mariage et je m'entendais plutôt bien avec lui, j'étais un peu une seconde mère pour lui, Noé avait pris l'habitude depuis tout petit de dormir avec son Père et sa Mère les soirs d'orage, il avait très peur du bruit, puis quand il est arrivé chez-nous à l’âge de 8 ans c'était avec nous qu'il dormait et même souvent avec moi car mon Mari travaille de nuit, c'était une habitude les nuits d'orages et les soirs de feux d'artifices ou de pétards bruyants hop Noé était dans le lit, mais Noé avançait en âge et sa peur du bruit ne passait pas, cette nuit-là le tonnerre grondait et la pluie tombait dehors et malgré ses 15 ans Noé était toujours aussi trouillard, j'ai entendu ma porte de chambre s'ouvrir dans la nuit, il faisait très noir et je ne distinguais rien, mon Mari était au boulot comme toutes les nuits et j'ai entendu la petite voix de Noé me dire:


" Virginia je peux dormir ici avec toi je me sens mal à cause de l'orage "


Je n'ai même pas eu le temps de lui répondre que Noé s'était déjà glissé sous ma couette, il faisait chaud cette nuit-là et j'étais affreusement gênée car je dormais toute nue, par chance il faisait noir et Noé ne s'en rendra pas compte et dès qu'il dormira j'irai passer un pyjama vite fait à cette époque j'avais 25 ans environ, l'orage était de plus en plus fort, on ne voyait pas les éclairs car les volets étaient fermés mais le bruit du tonnerre et de la pluie étaient assourdissant, Noé sursautait de peur à chaque grondement, et un peu à la fois il s'est rapproché de moi son corps s'est collé au mien, je me suis vite rendu compte que Noé était torse nu et qu'il avait juste un caleçon, gênée, je me suis retournée doucement, me suis mise sur le côté pour lui tourner le dos pour ne pas me coller à lui.


Le tonnerre était de moins en moins fort et tout est redevenu normal, je faisais semblant de dormir, Noé lui il bougeait beaucoup, puis il est venu à nouveau se coller à moi il avait son caleçon collé contre mes fesses, j'ai senti comme une bosse sur mon cul, Noé bandait visiblement dans son sommeil au contact de mes fesses nues,  je n'osais plus bouger, je faisais toujours semblant de dormir, Noé toujours collé à moi frottait son caleçon doucement sur mes fesses puis j'ai senti sa main sur mes cuisses, sa main est doucement remonté sur mon ventre, il a effleuré les poils de ma chatte et à poser sa main sur mes seins, j'étais troublée je ne savais pas si Noé faisait tout cela dans son sommeil ou si c'était conscient et volontaire.


Il faisait si noir et je dois avouer honteuse que je n'étais pas insensible à ses frottements et a ses caresses sur mes seins, je sentais ma chatte mouiller, j'avais honte de cette sensation, mon beau fils qui est en train de me caresser dans son sommeil, vous imaginez un peu? Mais je ne bougeais pas, j'ai senti que Noé baissait son caleçon doucement avec son autre main, plus de doute, il ne dort pas il a juste envie de s'exciter sur moi le gamin, Noé est adolescent et j'imagine bien que ça doit lui donner envie de découvrir des choses, mais bon je suis sa belle Mère, la femme de son Père quand même...


Noé n'a visiblement plus de caleçon je sens sa bite dure et chaude a priori grosse collé sur mes fesses nues, il se frotte de plus en plus je suis toujours pour lui en train de dormir, puis je sens le sexe de mon petit Noé à l'entrée de ma petite chatte humide, il s'est collé à nouveau fort à moi et à entré son sexe doucement dans ma chatte en feu, j'ai mordu un peu sur mes lèvres pour ne pas gémir et Noé a fait des petits vas et viens, j'ai fini par lâcher un petit gémissement de plaisir, Noé s'est retiré de moi immédiatement en bafouillant quelques mots d'excuses que je n'ai pas compris.


Je me suis retournée doucement vers lui et je l'ai pris dans mes bras en lui disant que ce n'était rien, qu'il fallait oublier ça et qu'il devait retourner dans sa chambre que l’orage était terminé, il m'a serré fort contre lui, j'ai de nouveau senti son sexe tendu sur mon bas ventre et Noé m'a fait un bisou sur le cou, puis sur ma joue et s'est approché de ma bouche, il a posé ses lèvres sur les miennes et il m'a embrassé je n'ai pas su résister à ce baiser et je me suis laissé faire, son sexe sursauté sur mon bas ventre pendant qu'il m'embrassait fougueusement.


Puis naturellement il m'a pénétrée, j'ai écarté les jambes pour bien le sentir, j'ai posé mes mains sur ses petites fesses musclées pour l'encourager dans ses vas et viens, incroyable moi qui n'avait connu que mon Mari, me voilà en train de me faire baiser par son propre Fils, c'était si bon je criais, je gémissais et j'ai senti Noé se vider dans ma chatte, oui Noé mon petit Noé venait d'inonder sa Belle Mère de Sperme, il s'est ensuite blotti dans mes bras dans ce noir profond, je distinguais à peine son visage, on s'est à nouveau embrassé, puis nous nous sommes endormies l'un contre l'autre.


La Montre de Noé a sonné à 6h, c'est heure ou il se lève pour prendre le bus et aller au Lycée, il m'a embrassé, caressé les seins, les fesses et son sexe bandait très fort, il faisait clair désormais et je pouvais voir les beaux yeux vers de Noé, son visage d'ange et son petit corps d'adolescent musclé, j'ai embrassé son petit torse et j'ai descendu vers son ventre, j'ai branlé un peu son sexe dur et large et je me suis mise à le sucer, d'abords doucement et tendrement puis en gorge profonde, comme son Père ce petit vicieux aime ça.
Il appuyait sur ma tête pour que je continue, il avait pris de l'assurance le petit Noé, je me souviens encore de ses mots:


" Continue Virginia tu es trop bonne, tu suces mieux que mes copines, putain c’est trop bon, mon Père ne doit pas s'ennuyer au lit avec une bonne suceuse comme toi, mets-toi a quatre pattes Virginia"


J'ai obéis aux ordres de Noé et je me suis mise en levrette, il m'a ainsi prise comme une chienne en me tirant les cheveux et en me disant des mots crus et mêmes gênants quand j'y repense du genre:


" Tu es une bonne salope Virginia, ça fait longtemps que tu me fais bander, je me branle souvent en pensant à toi et en reniflant tes culottes dans le panier à linge "


Moi j'écoutais Noé me dire tout cela pendant qu'il me baisait fort, j'ai crié, j'ai joui, j'ai hurlé et Noé s'est une nouvelle fois vidé les couilles dans la petite chatte de sa belle-mère, puis il m'a donné une claque sur les fesses en me disant:


" Pas un mot à Papa, c'est notre secret Virginia et de toute façon je suis sûr que mon Père te baises pas aussi bien et que tu viendras encore réclamer ma bite"


J'étais subjuguée par l'assurance et l'arrogance de Noé, je suis restée prostrée dans mon lit, j'ai entendu sa douche couler, puis il est parti prendre son bus, je me suis endormie ainsi, épuisé par cette nuit incroyable, je n'ai même pas entendu mon Mari rentrer, vers 9h il s'est glissé dans le lit comme à son habitude, il m'a serré dans ses bras pour me réveiller en douceur et en me faisant des petits bisous, puis il s'est arrêté, m'a tendu le caleçon de Noé qu'il venait de trouver dans le lit, j'ai bafouillé quelques mots pour lui expliquer que Noé était venu cette nuit à cause de l'orage comme d'habitude et mon Mari m'a répondu:


" Donc Noé est venu dans le lit cette nuit, toi tu étais nue dans le lit et il a perdu son caleçon en dormant c'est bien ça? "


J'étais très embarrassée et je ne savais plus quoi dire, mon Mari s'est jeté entre mes cuisses et il s'est mis à me lécher la chatte, il a eu un petit mouvement de recul et d'étonnement puis il a continué, il m'a littéralement nettoyé la chatte, il c'est clair il avait compris et je voyais mon Mari lécher le sperme de son propre fils qui coulait de ma chatte, puis il s'est allongé a côté de moi s'est mis à se branler, moi je pleurais de honte et il m’a dit en se branlant:


" Racontes moi ce qui s'est passé salope, je veux tout savoir dans les moindres détails, ne me cache rien"


Alors en sanglotant j'ai raconté les moindres détails de ma nuit a vécu son fils, Noé, mon mari se branlait je n l'avais jamais vu aussi excité, puis il a joui sur mes seins et il est venu tout lécher, Il m'a expliqué que mon infidélité avec son fils l'avait fortement excité et qu'il n'avait jamais osé me dire qu'il était candauliste, je ne savais même pas ce que cela voulait dire, il m'a donc dit que le candaulisme c'est le plaisir de voir sa femme ou de savoir sa femme prendre du plaisir avec un autre homme, en gros il était heureux que je le trompe et Il m'a dit que je pouvais continuer à passer mes nuits avec son Fils, que cela l'exciterait beaucoup de savoir que je prends mon pieds au lit pendant que lui est au travail.


Il ne fallait pas que Noé sache que son Père était au courant de notre liaison, il fallait que Noé pense que je trompais son Père avec lui, bref j'ai continué à passer mes nuits une semaine sur 2 avec Noé saufs les week-end car mon mari ne bossait pas, cette relation était incroyable et je racontais ensuite tout à mon Mari au petit matin et il se régalait souvent en léchant ma petite chatte de femme infidèle remplie du sperme de son Fils devenu mon amant, Noé avait de son coté aussi une vie amoureuse avec des filles de son âge qu'il ramenait parfois dans sa chambre pour les baiser et pour me narguer aussi j'en suis certaine, mais il venait toujours me baiser régulièrement dans le lit de son Papa quand il était au boulot cette relation quasi incestueuse à durée 6 ans.


Moi j'étais l'épouse parfaite pour mon Mari, la mère parfaite pour Noé (et aussi sa Maitresse bien sûr), je me suis occupée de ses repas, ses lessives, son repassage et moi aussi je reniflais les caleçons de Noé en me caressant comme une bonne salope quand sa bite me manquait trop.


Noé à maintenant 21 ans et il a quitté la maison il y a quelques mois pour vivre sa vie avec sa compagne, j'ai très envie (et mon mari aussi) d'avoir des aventures avec des hommes qui viendrait la nuit pendant que mon Mari est au boulot, et pourquoi pas aussi en après-midi ou en soirée mon Mari est d'accord pour me laisser la maison quand je serais avec un amant.

 

J'attends donc vos propositions Messieurs.

Son profil est sur RAPIDOSEXE.com

 

Contactez-la  INSCRIPTION GRATUITE